01 juillet 2011

CITATION : ANTONIO TABUCCHI : nostalgie

"Pereira la salua et Marta partit, s'esquivant avec délicatesse." (Antonio Tabucchi, Pereira prétend, C. Bourgois, 1995, p. 143.) "Pereira se leva et le salua. Il le regarda s'éloigner et ressentit une grande nostalgie, comme si cet adieu était irrémédiable. (...) Quand le docteur Cardoso sortit par la porte et disparut dans la rue, il se sentit seul, vraiment seul, et il pensa que, quand on est vraiment seul, c'est le moment de se mesurer au propre moi hégémonique qui veut s'imposer à la cohorte des âmes. Mais même en pensant cela,... [Lire la suite]