15 novembre 2012

CITATION : PAUL VALERY : liberté

Je propose une autre recherche : étudier les variations de la liberté individuelle, depuis X années. (..) L’homme moderne est l’esclave de la modernité : il n’est point de progrès qui ne tourne à sa plus complète servitude. Le confort nous enchaîne. La liberté de la presse et les moyens trop puissants dont elle dispose nous assassinent de clameurs imprimées, nous percent de nouvelles à sensations. La publicité, un des plus grands maux de ce temps, insulte nos regards, falsifie toutes les épithètes, gâte les paysages,... [Lire la suite]