25 octobre 2014

Lorsque Pétra paraît (3)...

"Une infinie douceur" En pensant toujours à Pétra... « Entrer dans le Sîq, c'est entrer dans quelque chose de l'ordre du silence. C'est celui de la nuit, dans quelque chose de féminin, de doux, de profond, de l'ordre de la vie. » * «[...] Pour un roi ? Une reine ? Un lieu de culte peut-être dédié à la toute puissante Al Uzza - l'Isis locale - dont certains pensent toujours reconnaître quelques signes sur la façade ? On ne sait pas. »  (Emeric de Monteynard, Pétra, s'égarer vers le ciel, Tertium, 2014) ... [Lire la suite]