06 février 2013

Nouvelles d'Eric Pénicaud

1) Olivier Pelmoine   joue ma pièce "Derviches tourneurs" : il y met une belle ferveur, je crois.... 2) L'excellent Trio Polychronies  interprète ma pièce "Le fil d'Ariane" (pour flûte, alto et guitare), jeu de cache-cache dans un labyrinthe.... Bien amicalement à vous, Eric Pénicaud
Posté par ericaC à 18:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

26 janvier 2013

EXTRAIT DE L’ALMANACH D’ÉRIC : 2 décembre : Sauda

      « La musique sur tous les fronts. »   Éric Sauda (Blanc-Mesnil, 2.12.1963) Musicien et musicologue français.   Enfant, Éric Sauda rêvait d’être batteur de rock. Ses études et son parcours professionnel sont assez éclectiques. Il commença par l’étude de la clarinette puis des percussions aux conservatoires d’Aulnay-sous-Bois et de Paris 19e. De 1977 à 1980, il fut percussionniste d’Harmonie de la SNCF et donna des concerts et tournées en Europe. En 1981, il eut l’opportunité de débuter... [Lire la suite]
Posté par ericaC à 22:08 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
30 décembre 2012

Meilleurs voeux

  MEILLEURS VOEUX A TOUS POUR 2013   ma dernière aquarelle, revue et visitée par l'ami François Fournet dans le feu de l'action ! en arrière plan : coucher de soleil sur la mer, photo de Michel Cousin Merci François !
Posté par ericaC à 22:31 - Commentaires [2] - Permalien [#]
29 novembre 2012

à ma seule lectrice

je n'ai pas à m'inquiéter tu te reconnaîtras ma seule fan lectrice de mon blog un peu à l'abandon ou en hibernation   à moins qu'un nouvel Eric pointe son nez pourquoi pas ?   Vu avant-hier à la télé un documentaire-fiction histoire d'un enfant autiste devenu pianiste   je n'avais jamais pensé que Glenn Gould était peut-être un Asperger et je ne connaissais pas le nom du Docteur Eric Schopler (8 février 1927 – 7 juillet 2006) vite je l'ajoute à l'Almanach !   J'allais oublier de te dire ... [Lire la suite]
Posté par ericaC à 16:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 novembre 2012

Rimes nostalgiques

Les mots se font la mallene jonglent plus comme des ballesc'était facile l'enfancela poésie de l'innocence Les notes au pianojustes ou faussescela n'avait pas d'importanceon se sentait en confiance La nostalgie avait un nom plutôt douxles larmes seules de sel avaient goûtmais on les colmatait en silenceentre deux devoirs de philo ou de science...   Érica C 26.11.12
Posté par ericaC à 16:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 novembre 2012

Je voudrais un poème

Je voudrais un poème... Crois-tu qu'il suffisede claquer dans tes doigtspour le faire apparaître ? Pas assez de toiPour y croirePas assez de te voir Ma mémoire s'ankylosecomme si je n'avaisrien vécu hormis quelques instantsmaintenant révolus   26.11.12 E
Posté par ericaC à 16:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 novembre 2012

à vau-l'eau

Ce n'est plus d'amour dont je parle n'ose plus, ne veux plus   Reste rien   mais alors je ne suis   qu'un moulin de paroles vides et dénuées de sens   tandis qu'à vau-l'eau va ma vie parfaitement inutile     Érica C  
Posté par ericaC à 15:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 novembre 2012

Mille et deux nuits

Mille et deux nuits Mille et trois... et ainsi de suite à attendre un miracle la venue de je ne sais quel signe   Mais rien ne vient qu'un peu de charbon de bois ou de mine de plomb au bout de mes doigts   trace de l'ancien feu cendres de ma vie qui se consume mèche à mèche     si   loin   de     Lui
Posté par ericaC à 15:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 novembre 2012

CITATION : PAUL VALÉRY : gastéropode

"La sortie du gastéropode de sa coquille, chose très émouvante. Cette entrée si prudente dans le monde, toute progressive et développant peu à peu les forces et les sensibilités tactiles et visuelles, avec des essais et des rétractions. Ce membre unique que produit l'animal, et qui est à la fois acte et substance, sensibilité et mobilité si étroitement jointes, et forme aussi. Pour la nature vivante, forme, substance, action passent l'une dans l'autre." (...) Paul Valéry, "Bios", dans Cahiers II, Bibliothèque de la Pléiade, p.... [Lire la suite]
Posté par ericaC à 22:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 novembre 2012

CITATION : PAUL VALERY : liberté

Je propose une autre recherche : étudier les variations de la liberté individuelle, depuis X années. (..) L’homme moderne est l’esclave de la modernité : il n’est point de progrès qui ne tourne à sa plus complète servitude. Le confort nous enchaîne. La liberté de la presse et les moyens trop puissants dont elle dispose nous assassinent de clameurs imprimées, nous percent de nouvelles à sensations. La publicité, un des plus grands maux de ce temps, insulte nos regards, falsifie toutes les épithètes, gâte les paysages,... [Lire la suite]