"Rien, sauf les quelques lignes d'une page, pour les rappeler à notre souvenir !" (1)

Eric Wolf

(Vienne, Autriche, 1.02.1923-6.03.1999)

 Anthropologue d'origine autrichienne, émigré aux Etats-Unis.

 

wolf

Source photo : http://www.lehman.edu/40years/distinguished.html

Bibliographie sélective :

  • The Mexican Bajío in the 18th Century (Tulane University, Middle American Research Institute, 1955)
  • Sons of the Shaking Earth (University of Chicago Press, 1959)
  • Peuples et civilisations de l'Amérique centrale : des origines à nos jours, traduit de l'anglais par Bernard de Zélicourt, Paris, Payot, 1962, 235 p. (Bibliothèque historique). - Traduit de : "Sons of the shaking earth". - Bibiliogr. p. [227]-235.
  • Anthropology (Prentice-Hall, 1964)
  • Peasants (Prentice-Hall, 1966)
  • Peasant Wars of the Twentieth Century (Harper & Row, 1969)
  • The Hidden Frontier: Ecology and Ethnicity in an Alpine Valley (with John W. Cole) (Academic Press, 1974)
  • Europe and the People Without History (University of California Press, 1982) (Autres tirages : 1990, 1997)
  • Envisioning Power: Ideologies of Dominance and Crisis (University of California Press, 1999)
  • Pathways of Power: Building an Anthropology of the Modern World (with Sydel Silverman) (University of California Press, 2001)

Sites Internet : http://en.wikipedia.org/wiki/Eric_Wolf

http://en.wikiquote.org/wiki/Eric_Wolf

http://www.cairn.info/revue-l-homme-2002-3-page-245.htm

http://lhomme.revues.org/184

http://anthromama.com/2012/02/22/geertz-cockfight-interpretism-materialism/

 


Ouvrage consulté à la Bibliothèque Michelet (art et archéologie) :

Peuples et civilisations de l'Amérique centrale, Paris, Payot, 1962.

[I. L'aspect du sol. II. Généalogie des populations. III. Confusion des langues. IV. Apparition des semeurs de graines. V. Villages et villes saintes. VI. Avènement des guerriers. VII. Soldats du soleil. VIII. Conquête d'Utopie. IX. Les nouveaux maîtres du sol. X. Abandon d'Utopie. XI. A la conquête du pouvoir.]

 

"J'ai tenté, dans ce livre, de faire revivre une civilisation, en visant à la synthèse plutôt qu'à l'analyse patiente du détail. Ecrivant en homme de science, j'offre, ici, un exposé général des connaissances amassées par les anthropologistes relativement à une région du globe. Trois chapitres traitent de la géographie de l'Amérique Centrale, y compris la biologie des habitants ainsi que leurs divers idiomes. Quatre chapitres retravent l'expansion préhistorique de leur civilisation ; quatre autres explorent le rythme altéré de leur croissance après la choc de la Conquête par l'étranger. Mais, en écrivant cet ouvrage, j'ai également eu un but personnel. L'Amérique Centrale a été pour moi l'objet d'une expérience vécue : j'ai donc essayé de donner, dans mon livre, une idée de ce qu'a été cette expérience." (Préface)

wolf_peuples_civilisations

L'illustration de couverture du livre d'Eric Wolf représente L'Oiseau-Mouche de Gauche (Huitzilopochtli), le dieu de l'Etat mexicain (d'après le Codex Borgia).

[Conclusion (excipit)]

"Ainsi, les hommes restent déchirés entre hier et demain, et l'Amérique Centrale est toujours en travail. C'est pourquoi il ne peut y avoir de fin à ce livre, et l'on ne saurait hasarder aucune prophétie. Le coq a chanté la venue de l'aurore, mais, dans l'aube grise, les ombres font encore des taches sombres autour des embrasures des portes et dans les allées. Quelque part, un vieil Indien se penche dans les quatre directions en invoquant ceux qui, de leur domaine montagneux, donnent la pluie ou ébranlent la terre. La gueule du volcan est toujours béante ; l'avenir n'est pas encore. Il est, l'avenir, dans les pas de cet homme qui protège son visage du froid, dans les gestes de cette femme qui souffle sur les braises de son feu, en serrant davantage un châle autour de son enfant endormi... ; il est dans cette silhouette solitaire qui fait un signal au bord d'une ligne de chemin de fer. Il se passera encore du temps avant que le soleil ne se lève ; cependant, les hommes scrutent le ciel, car leurs vies sont hypothéquées sur l'avenir." (p. 224).

 


1. Cf. Le Coyote affamé (Netzahualcoyotl), Roi de Texcoco (1431-72),cité dans Peuples et civilisations de l'Amérique centrale, op. cit., p. 8. 

création de cette page : 17.12.13